Le développement du “nouveau nucléaire” en France pourrait créer jusqu’à 175 000 emplois !



Nouveau nucléaire A2Ti

Le développement du “nouveau nucléaire” en France pourrait créer jusqu’à 175 000 emplois !

“Le choix de construire de nouveaux réacteurs nucléaires EPR en France est un sujet d’actualité, notamment à l’approche de la campagne présidentielle 2022.

Avec le réchauffement climatique, la France prend conscience qu’il est nécessaire d’électrifier ses services (de la mobilité à l’industrie en passant par le transport lourd). Or, cela nécessite beaucoup d’électricité décarbonée.

La France va avoir besoin du nucléaire pour répondre aux besoins énergétiques du pays. Reste à déterminer si le pays souhaite prolonger le parc vieillissant, ou bien s'engager dans la construction de nouveaux EPR ! 

Dès 2018, le gouvernement d’Emmanuel Macron s'est engagé dans la construction de nouveaux EPR et à la mise en service de celui de Flamanville (dans la Manche). 

Pour évaluer l’impact économique et social en matière d’emploi, le cabinet Sia Partner a réalisé une étude sur la construction de nouveaux EPR. 

Le cabinet a étudié l'effet de la construction de trois paires d’EPR mis en service d’ici à 2035. Ces élaborations devraient créer entre 19 000 et 25 000 emplois, l’exploitation entre 450 et 500 emplois par réacteur durant au moins 60 ans.

Jusqu'en 2050, il faudra construire huit autres EPR. Au total, cela permettrait de créer entre 133 000 et 175 000 emplois en majorité en France !

Les retombées économiques directes sont évaluées à 50 milliards d’euros pour les six premiers EPR et 300 milliards d'euros pour le renouvellement total du parc sur les 30 prochaines années. 

Des projets qui nécessitent d’importants investissements !” 

Source : L’usine Nouvelle